Le tramway : porteur de bénéfices majeurs dans les secteurs de Limoilou et de Charlesbourg

Projet

La Ville de Québec présentait aujourd’hui les bénéfices majeurs et permanents de l’insertion du tramway pour l’ensemble des secteurs de Limoilou et de Charlesbourg, dont une revalorisation importante et complète de la trame urbaine.

Dans le Vieux-Limoilou où l’emprise de rue est plus restreinte qu’ailleurs, l’insertion latérale du tramway du côté est de la chaussée transformera les habitudes de déplacement. Pour atténuer l’effet de ces changements, une revalorisation globale du sud du Vieux-Limoilou s’opérera, intégrant des rues partagées à circulation très locale et de nouveaux îlots de verdure uniques et distinctifs aux coins de plusieurs rues. Ces nouveautés renforceront la vie de quartier.

Dans Lairet, le passage du tramway permettra de sécuriser l’intersection 18e Rue et 1re Avenue et d’améliorer des conditions de correspondance. La 18e Rue est une zone de connexion importante à l’échelle du réseau structurant de transport en commun. Le tramway prolongera sa route en insertion latérale du côté est de la 1re Avenue jusqu’au boulevard des Alliés. En insertion axiale ensuite, le tramway améliore l’accès au Patro Roc-Amadour par la réalisation d’une piste cyclable entre la rue Soumande et la 24e Rue à l’est. Aussi, la reconstruction du viaduc du CN offrira l’occasion d’intégrer des trottoirs surélevés et des garde-corps séparés de la route.

Station 47e Rue

La Ville de Québec profitera de l’implantation du tramway pour déployer la vision d’aménagement de la 1re Avenue et ses environs afin de revitaliser les quartiers Vieux-Limoilou et Lairet, incluant la friche d’Hydro-Québec le long de la 41e Rue. La Ville sollicitera la participation des citoyens pour identifier les besoins et orienter ce développement au cours de l’automne.

Retrait du CEE secondaire

La friche d’Hydro-Québec le long de la 41e Rue devait accueillir le centre d’exploitation et d’entretien (CEE) secondaire du réseau structurant de transport en commun. Après plusieurs évaluations et une réflexion approfondie, la Ville annonce qu’elle ne construira pas le CEE secondaire. Toutefois, elle fera l’acquisition de la friche, entre l’avenue Duval et le boulevard Henri-Bourassa afin de redévelopper ce secteur.

Dans Saint-Rodrigue et Charlesbourg, de la 41e Rue jusqu’au terminus de Charlesbourg, le passage du tramway offrira l’occasion de réaménager l’avenue Isaac-Bédard. La reconfiguration des intersections permettra également d’améliorer l’environnement piéton et de planter des arbres. Le tramway terminera sa course au futur terminus de Charlesbourg, situé à l’angle de la 76e Rue et du boulevard Henri-Bourassa. Ce terminus fera l’objet d’une signature particulière soulignant le caractère historique exceptionnel du Trait-Carré.

Terminus de Charlesbourg

Qu’il vienne souligner le caractère patrimonial exceptionnel du Trait-Carré dans Charlesbourg, renforcer le caractère convivial du Vieux-Limoilou, réaménager des intersections pour plus de sécurité dans Saint-Rodrigue ou créer des occasions de développement au bénéfice de la population de Lairet, le tramway connectera entre eux les cœurs de quartiers et en soulignera les particularités locales.

Présentation du huis clos | Insertion du tramway dans Limoilou et Charlesbourg

Retour aux nouvelles

Autres nouvelles en lien avec votre sujet :

Haut de page