Comités de bon voisinage

Un réseau citoyens

Les comités de bon voisinage sont créés pour favoriser un dialogue de proximité avec la population et partager de manière proactive l'ensemble de l'information relative au projet, aux travaux complétés, en cours et à venir.

Plusieurs comités pour vous

Venez échanger et partager vos questions et préoccupations avec vos concitoyens, les commerçants, les organismes de votre milieu de vie et les représentants de la Ville. Ils sont les lieux d’échanges sur les travaux complétés, en cours et à venir par secteur.

Une équipe de relations avec la communauté est dédiée sur le terrain pour favoriser un dialogue de proximité et faciliter les échanges entre la population et les responsables du projet. Ces activités prennent deux formes, soit les comités de bon voisinage et des rencontres de proximité (groupes restreints de citoyens ou commerçants pour répondre à leurs préoccupations sur des enjeux particuliers).

Vos comités en bordure du tracé du tramway

Les activités de ces comités débuteront dans les prochaines semaines.

Fonctionnement et composition

Les rencontres des comités de bon voisinage sont ouvertes au public et se tiennent en soirée, quelques fois par année. Elles visent à répondre aux questions du milieu, à identifier des pistes de solution aux problèmes soulevés et à échanger avec ouverture, transparence et de manière constructive.

Des périodes de questions sont prévues pour les membres après chaque point à l'ordre du jour et pour le public en fin de rencontre. Les médias peuvent assister, mais poseront leurs questions, s'il y a lieu, après la séance.

Chaque comité est composé de 10 à 20 membres aux rôles déterminés :

  • 1 représentant du Bureau de projet
  • Une dizaine de membres issus de la communauté
  • 3 à 6 membres partenaires :
    • Un représentant du consortium responsable de la construction (lorsqu’il aura été choisi);
    • Un vice-président du comité exécutif;
    • Les conseillers municipaux des districts électoraux du secteur.

Critères de sélection

Les membres de la communauté répondent aux critères de sélection suivants :

  • Être le représentant délégué d'un conseil de quartier (CQ) dont le territoire est inclus en tout ou en partie dans un tronçon du tramway.
  • Être le représentant d'une société de développement commercial (SDC) ou d'une association de gens d'affaires d'une artère commerciale située à proximité d'un tronçon du tramway. En l'absence de SDC ou d'association, être le représentant d'un commerce situé dans l'artère commerciale.
  • Être le représentant d'une entreprise ou d'un syndicat de copropriété situé dans la zone de 500 mètres de part et d'autre d'un tronçon du tramway. Si un regroupement d'entreprises est présent dans la zone, être le représentant de ce regroupement (ex. : parc industriel).
  • Être le représentant d'un organisme communautaire de proximité dont le territoire d'intervention se situe en tout ou en partie dans un tronçon du tramway.
  • Être un résidant ou un propriétaire d'un bâtiment situé dans la zone de 500 mètres de part et d'autre d'un tronçon du tramway.
  • Les membres de la communauté ne peuvent être nommés sur un comité de bon voisinage s'ils ont un lien d'emploi ou un lien contractuel avec la Ville de Québec, le BPRST, le consortium ou un sous-traitant chargé de réaliser des travaux en lien avec le projet de réseau structurant de transport en commun.

Pour en savoir plus, consultez le mandat et les règles de fonctionnement des comités de bon voisinage.

Pour rester informé

Abonnez-vous pour recevoir les communications spécifiques aux rencontres d'information et d'échanges pour les secteurs qui ne sont pas aux abords du tracé du tramway.

Je m'abonne

Haut de page